Le saviez-vous ?

91% des produits d’entretien contiennent du formaldéhyde (formol).

Pour plus d'information, cliquez ici

Le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF) concernerait de 700 à 3 000 enfants, sur les 750 000 naissances annuelles.

Pour plus d'information, cliquez ici

L’exposition aux ondes des téléphones et des technologies sans fil altèrerait le développement cérébral des fœtus et des nouveau-nés.

Pour plus d'information, cliquez ici

Une étude danoise de 2010 montre que le risque d’accouchement prématuré est plus important de 27% chez une femme enceinte qui boit une boisson gazeuse avec édulcorant par jour.

Pour plus d'information, cliquez ici

Publicité


Annuaire de liens

Notre Annuaire de sites web en rapport avec la grossesse et l'enfance



L'alcool : A proscrire pendant la grossesse

Cet article vous a-t-il été utile ?
Soyez premier à noter

Notre conseil est d’enlever TOTALEMENT l’alcool de la consommation de la femme enceinte. Lors de la grossesse les effets de l’alcool sur le fœtus ont été reconnus. Le placenta ne fait pas barrière à l’alcool. L’alcool le traverse et implique dans certains cas le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF). Il concernerait de 700 à 3 000 enfants, sur les 750 000 naissances annuelles 4. Il est également la première cause non génétique de handicap mental chez l'enfant. Il est impliqué dans des déformations du visage, des malformations d’organes internes, une déficience intellectuelle et des dysfonctionnements du système nerveux central. Le risque d’avoir un impact fort sur le fœtus est d’autant plus important que la prise d’alcool a lieu en début de grossesse et particulièrement au premier trimestre.

Aucune étude n’a prouvé la dose d’alcool en dessous de laquelle il n’y aurait aucun risque pour le bébé. Néanmoins, la communauté scientifique est unanime, elle recommande une abstinence de toute prise d’alcool pendant la grossesse du premier jour au terme.

4=Alcool. Effets sur la santé, collection « Expertise collective », INSERM, 2001

Article revu pour la dernière fois le : 27/09/16

A RETENIR


ZERO alcool pendant la grossesse.

ASTUCE : Si vous ne souhaitez pas faire vent de votre grossesse autour de vous et que l'on vous propose gentiment un verre d'alcool, d'autres prétextes existent pour refuser de boire de l'alcool :

"Je m'excuse mais je suis assez fatiguée et je commence à avoir mal à la tête, je ne préfère pas boire d'alcool."

"Je suis sous antibiotiques, je ne souhaite pas boire d'alcool"

"Je suis au régime"

TEMOIGNAGES


Soyez le premier à témoigner