Le saviez-vous ?

L’exposition aux ondes des téléphones et des technologies sans fil altèrerait le développement cérébral des fœtus et des nouveau-nés.

Pour plus d'information, cliquez ici

Le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF) concernerait de 700 à 3 000 enfants, sur les 750 000 naissances annuelles.

Pour plus d'information, cliquez ici

91% des produits d’entretien contiennent du formaldéhyde (formol).

Pour plus d'information, cliquez ici

Une étude danoise de 2010 montre que le risque d’accouchement prématuré est plus important de 27% chez une femme enceinte qui boit une boisson gazeuse avec édulcorant par jour.

Pour plus d'information, cliquez ici

Publicité


Annuaire de liens

Notre Annuaire de sites web en rapport avec la grossesse et l'enfance



Le sport : Beaucoup de bienfaits mais alors sans excès

Cet article vous a-t-il été utile ?
Soyez premier à noter

L’activité sportive est à recommander pendant la grossesse en prenant certaines précautions. Avant toute chose, consultez votre médectin, gynécologue ou sage-femme qui vous suit afin de vous assurer que vous pouvez pratiquer une activité sportive sans contre-indication. Il faut garder une activité douce et régulière qui entretiendra votre corps et votre musculature. Le mot d’ordre : allez-y progressivement. Cela vous permettra un meilleur maintient de votre corps. De plus, cela vous permettra d’apaiser certains maux de la grossesse comme les nausées, les insomnies, le mal de dos et la constipation. Enfin, vous aurez une récupération plus rapide après l’accouchement. La récupération fonctionnelle du périnée après l'accouchement en sera facilité.

Les sports violents sont à proscrire. Si vous avez des problèmes de jambes lourdes alors évitez la course à pied. Dans tous les cas, le jogging n'est plus approprié après le premier mois. Le vélo, le ski et l’équitation présentent un risque majeur en cas de chûte qui est renforcé dès le 2ème trimestre.

Les sports à recommander sont les sports permettant de maintenir l'endurance et le renforcement musculaire. Par exemple la natation (intéressante pour le dos), la marche et le vélo d’appartement. De plus, de nombreuses piscines proposent des cours spécialement adaptés aux femmes enceintes. Les experts pensent que nager dans une eau chlorée ne présente aucun risque. Il est conseillé d’éviter d’avaler l’eau et de prendre une douche en sortant. De plus, il est déconseillé de faire des apnées trop longues. Il ne faut pas faire trop monter votre rythme cardiaque. Pour cela, vérifiez toujours que vous êtes capable de parler en faisant votre effort. Si vous vous sentez essouflée, baissez le niveau de l’exercie ou arrêtez afin de bien récupérer au plus vite. Si une douleur sévère des saignements ou un malaisent venaient à apparaître, arrêtez vous immédiatement et demandez conseil à votre obstétritien.

Pour un maintient physique faite du sport pendant environ 30minutes et ce 3 à 5 fois par semaine.

Attention toutefois à ne pas trop vous étirer après l’effort. La relaxine qui est une des hormones de la grossesse risque de vous faire croire que vous êtes plus souple qu’en réalité.

Attention à ne surtout pas porter de charges lourdes.

Pensez à bien boire, avant, pendant et après l’effort.

Article revu pour la dernière fois le : 21/10/16

TEMOIGNAGES


Soyez le premier à témoigner