Le saviez-vous ?

Le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF) concernerait de 700 à 3 000 enfants, sur les 750 000 naissances annuelles.

Pour plus d'information, cliquez ici

Une étude danoise de 2010 montre que le risque d’accouchement prématuré est plus important de 27% chez une femme enceinte qui boit une boisson gazeuse avec édulcorant par jour.

Pour plus d'information, cliquez ici

L’exposition aux ondes des téléphones et des technologies sans fil altèrerait le développement cérébral des fœtus et des nouveau-nés.

Pour plus d'information, cliquez ici

91% des produits d’entretien contiennent du formaldéhyde (formol).

Pour plus d'information, cliquez ici

Publicité


Annuaire de liens

Notre Annuaire de sites web en rapport avec la grossesse et l'enfance



Les ondes : un danger encore mal évalué.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Soyez premier à noter

Les ondes sont invisibles à l’œil mais sont de plus en plus rependues dans notre environnement quotidien : téléphone portable, wifi, micro-ondes… On ne peut pas percevoir notre niveau d’exposition et donc se prémunir contre un effet éventuel sur notre organisme et celui de notre fœtus. Mais se prémunir de quoi? Quelles sont les situations à risques? Comment les éviter?

Les imageries médicales

  • Les radios sont à éviter à tout prix. Car ce sont des techniques irradiantes pour le corps humain. Le risque d’effet néfaste est d’autant plus important que la mère se trouve dans son premier trimestre de grossesse. Alors, si vous vous êtes exposée, prenez contact avec le médecin qui vous suit et avec le radiologue ils évalueront la dose à laquelle vous avez été exposée.
  • Le scanner fonctionne également avec des rayons X. Même conseil que pour les radios, il faut donc éviter de passer des scanner quand vous êtes enceinte, d’autant plus si c’est le début de la grossesse. A partir du quatrième mois, le risque d’impact sur le fœtus diminue. Comme indiquez pour les radios, référez-vous en à l'analyse de votre médecin si vous vous y êtes exposée sans le vouloir.
  • L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est une technique non irradiant qui ne présente pas de risque pour le fœtus connu à ce jour. Pour faire trèèès simple, il s'agit d'un puissant aimant qui va mettre en résonance le protons des noyaux d'hydrogène du corps et qui en analysera le signal retour. Du coup, bien évidement, il ne faut pas faire d'IRM avec un objet ferromagnétique sur/en sois ou si on a un appareil éléctronique implanté dans le corps. Pour faire court, il faut bien respecter les contre-indications "standard" de ce type d'examen. Si vous êtes enceinte, le "révélateur" qui est ici le produit iodé ne vous sera pas administré (par précaution) afin qu’il n’ait pas d’impact sur le fœtus.
  • L’échographie qui a pour principe des ultrasons est utilisé pour le suivi médical de la femme enceinte et ne présente aucun risque pour le fœtus.

Les ondes qui nous entourent : des études évoquent certains risques pour la santé.

Même s’il apparaît que les ondes des téléphones portables agissent sur notre cerveau les risques potentiels sur notre santé font encore débats. La recherche la plus fréquemment citée à ce sujet est l’analyse faite dans le rapport Bioinitiative 2012 qui indique que les jeunes enfants et les femmes enceintes sont des populations à risque. En effet, le cerveau des enfants à naître ou des jeunes enfants est en cours de développement et serait plus « perméable » aux ondes. Selon le rapport ; l’exposition aux ondes des téléphones et des technologies sans fil altèrerait le développement cérébral des fœtus et des nouveau-nés. Elle pourrait accroître le risque d’hyperactivité, de troubles du comportement à l’école et de problèmes d’apprentissage . Du coup, la prudence s’impose. Les députés ont choisi d’appliquer le principe de précaution en créant la loi du 9 février 2015. Cette loi interdit les équipements wi-fi dans les établissements d’accueil des enfants de moins de 3 ans.

Article revu pour la dernière fois le : 03/10/16

A RETENIR


Si vous devez faire une imagerie médicale pour votre suivi de santé, toujours préciser au professionnel que vous êtes enceinte.

Privilégier le téléphone fixe ou le kit mains-libres à la place du téléphone portable contre l’oreille.

Mettre son téléphone en veille le plus fréquemment possible

Couper le Wifi de la maison lorsque l’on n’en a pas l’utilité. Par exemple, la nuit.

Ne pas dormir à côté de son téléphone allumé. Le couper ou le mettre en mode avion.

Ne pas poser son ordinateur portable ou sa tablette sur son ventre pour surfer sur internet.

Ne pas téléphoner dans les lieux avec une mauvaise réception (ex.: les ascenseurs, caves...).

Evitez d'appeler lorsque vous êtes dans un mode de déplacement à grande vitesse.

Certains téléphones émettent peu d’ondes. Ce sont ceux avec une faible valeur d’absorption spécifique (DAS).

TEMOIGNAGES


Soyez le premier à témoigner